Education en 1re ligne pour les patients avec trajet de soins diabète de type 2

Le médecin généraliste peut prescrire une éducation en diabétologie via un éducateur en diabétologie en première ligne.

! Ce qui change au 1er mai 2018

2 mesures disparaissent :

  • les 3 différents modules d’éducation de départ, de suivi et complémentaire
  • l'obligation de suivre de l'éducation, dans certaines situations critiques.

Série de 5 prestations par an, 1 seule série de 5 prestations supplémentaires :

  • Chaque patient a droit à 5 prestations d’éducation au diabète par année civile.
  • Le patient reçoit au moins 1 de ces prestations à domicile.
  • Chaque  patient  a droit 1 seule fois à 5 prestations supplémentaires, à condition qu'au moins une prestation de la première série de 5 prestations soit dispensée à son domicile.
  • Ces 5 prestations supplémentaires peuvent être dispensées au cours de l'année civile de la première série de 5 prestations d'éducation, ou au cours de l'année civile suivante.
  • Ceci vaut pour chaque patient, qu’il ait reçu ou non dans le passé une éducation via la convention diabète, ou une éducation aux soins autonomes par des infirmiers relais.

Éducation au domicile, au cabinet ou en groupe

  • L’éducation au diabète peut être dispensée au domicile du patient, au cabinet ou en groupe.
  • Une séance en groupe dure 2 heures, avec un maximum de 10 participants.
  • Pour ceci, 3 nouveaux codes de nomenclature voient le jour : éducation au cabinet, au domicile ou en groupe.
A partir du 1er mai 2018: nouvelle réglementation éducation en première ligne

1ère  année

5 sessions

  • au moins 1 session à domicile
  • 4 sessions
    • En individuel (½ h)
    • Ou en groupe (2 h, max 10 participants)
    • Ou une combinaison individuel – en groupe

 

Après les 5 premières sessions, à condition qu’une session ait été donnée à domicile : 
1 seule fois 5 séances supplémentaires

  • En individuel (½ h)
  • Ou en groupe (2 h, max 10 participants)
  • Ou une combinaison individuel – en groupe

Au cours de la 1ère ou 2e année  

2e année

5 sessions

  • au moins 1 session à domicile
  • 4 sessions
    • En individuel (½ h)
    • Ou en groupe (2 h, max 10 participants)
    • Ou une combinaison individuel – en groupe

3e et suivantes

5 sessions

  • au moins 1 session à domicile
  • 4 sessions
    • En individuel (½ h)
    • Ou en groupe (2 h, max 10 participants)
    • Ou une combinaison individuel – en groupe

 

 

Dispositions transitoires jusque fin 2018

En 2018, le médecin généraliste peut encore prescrire des prestations d’éducation au diabète selon l’ancienne réglementation (éducation de départ, de suivi et complémentaire). Les éducateurs en diabétologie peuvent dispenser ces prestations-là jusqu’au 31 décembre 2018.

Dispositions transitoires jusque fin 2018

Module

Prescription médecin généraliste

Rapport éducateur au médecin généraliste 

1.Education de départ

  • Min 2 ½ en max 5 h (10 sessions)
  • Sessions de ½ h
  • Max 3 sessions en 1 séance
  • 1ère prescription globale: 5 sessions (2 ½ h)
  • Ensuite nombre de sessions à fixer par le médecin généraliste
    (max 5 en plus au total)
  • Après 5 premières sessions

 

  • Ensuite à l’issue des sessions prescrites

2.Education de suivi

  • Max 1 h /an (2 sessions)
  • Sessions de ½ h

 

  • A l’issue des sessions prescrites

3.Education supplémentaire en cas de problèmes

  • Max 2 h /an (4 sessions)
  • Sessions de ½ h
  • A l’issue des sessions prescrites

L’éducation est intégralement remboursée, le régime du tiers payant peut être appliqué.

Les codes de nomenclature (PDF - 8 KB) sont différents pour les prestations à domicile, au cabinet ou en groupe.

Les éducateurs ne peuvent effectuer que des prestations dont le contenu ressort de leurs compétences légales.
Les éducateurs qui ne possèdent pas de diplôme de praticien de l’art infirmier ne sont pas habilités à enseigner au patient diabétique l’auto-injection d’insuline.Dans le cas où l’apprentissage à l’auto-injection est réalisé pour un patient, celui-ci devra être assuré par le médecin ou par un infirmier qui a un numéro spécifique d’enregistrement en tant qu’éducateur en diabétologie.

Matériel d’autogestion

Les patients avec un trajet de soins diabète de type 2 ont droit au remboursement de matériel d’autogestion à condition qu’ils aient ou qui entament un traitement à l’insuline ou avec un incrétino-mimétique.

Le formulaire de l’éducateur est obligatoire lors du choix du glucomètre. Pour le renouvellement de tigettes et lancettes le formulaire n’est pas requis.

Rapport de l’éducateur

Education individuelle : rapport au médecin prescripteur dès la fin des séances prescrites ou, à défaut, dès la fin de l’année civile.

Education en groupe : rapport mentionnant l’identité des participants et les thèmes traités au cours de la séance, à conserver par l’éducateur  

Attention!

En cas d’éducation en ambulatoire d’un patient avec un trajet de soins diabète de type 2, prescrit par le médecin généraliste, cette prescription est valable pour une durée de 12 mois; l’éducation via la 1re ligne n’est possible qu’après l’expiration de cette période de 12 mois.